logo-deblateration

deblateration

des mots sur les maux
Contes Textes

MagicLand

Je suis une nigaude.
Je crois ce qu’on me dit.
Quiconque me demande ma confiance et je la lui donne.
Ne me remerciez pas.

Tout à l’heure encore, mes voisins m’ont réclamé :
« Dis Tinette, tu ne nous ferais pas encore ton délicieux gâteau de confiance ? »
Bien sûr, je ne leur dis pas que ces temps derniers,
Je trouve qu’il a moins de saveurs.

Je crois qu’on m’a volé ma confiance.

C’était quand je me baladais,
J’avais été attirée par un fumet de malice.
Quelque chose de grisant.
Enivrée j’avais suivi l’odeur dans son sillage.
Je m’étais retrouvée nez-à-nez
Avec un haut-de-forme qui masquait des yeux brillants.
Ils me dirent :
« Mademoiselle, vous êtes exquise, vous fleurez bon la fraîcheur, le rêve, l’innocence.
Vous êtes la confiance incarnée.
Donnez m’en un peu. »

Ces yeux
Le personnage tout entier me fascinait.
Cette sensation de mystère, de lucidité, d’obscurité
M’entraînait.
Ces yeux
M’aspiraient tout entière.

Je me rappelle lui avoir dit que je faisais de la pâte de confiance.
Mais lui préférait celle à base d’amande.
Il me happait dans son gouffre.
Je m’étais sentie étourdie,
Affaiblie soudain.

Il me demanda si je pouvais lui apprendre mes recettes.
Qu’il était apprenti cuisinier.
Je lui dis oui.

Il me demanda s’il pouvait toucher mes mains,
Emplies de douceur à ses yeux.
Je lui dis oui.

Son contact était reptilien.
Très vite, il se dégagea
Puis déclara devoir s’en aller.

Mon étrange rencontre me passa vite hors de l’esprit.
Mais maintenant, quand j’y pense,
Ma pâte de confiance s’est affadie depuis ce jour.
Mes gâteaux, jadis audacieux, sonnent creux.
Des volutes de confiance s’envolent
Et mes mains sont froides.

Je crois avoir trouvé la solution.
Je porte un chapeau
Et les yeux brillants,
Je dévore la confiance des doux apprentis de la vie.
Depuis, mes gâteaux ont retrouvé leur goût d’antan.

Seule dans mes yeux
S’allume parfois
Une saveur de désespoir.

Vous êtes plutôt bonne pâte ou vous avez du mal à faire confiance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :